L’étoffe de Noël de la ville de Mulhouse

Connaissez-vous l’étoffe de Noël de la ville de Mulhouse ? Elle donne un charme tout particulier au Marché de Noël de la place de la Réunion. Bâtiments, rues, boutiques, chalets, sapins, se parent des couleurs de l’étoffe de l’année. Car depuis 20 ans maintenant, elles ont un millésime, ces étoffes, comme les bons vins…

Mulhouse, un marché de Noël sous le signe du tissu

 

Parler de l’Alsace et de ses marchés de Noël... De ceux de Strasbourg autobaptisée Capitale de Noël, de celui de Colmar aux petites rues scintillantes. Evoquer celui de Kaysersberg et de son ambiance médiévale, de l’atmosphère si typique de celui de Riquewihr.  Mais on cite trop peu souvent celui de Mulhouse… Pourtant, il a toute sa place parmi les plus beaux marchés de Noël d’Alsace…

C’est en se penchant sur son patrimoine industriel textile que la Ville de Mulhouse a donné une identité forte à son marché de Noël. Depuis 2013, la styliste Marie-Jo Gebel crée une nouvelle étoffe, puisant son inspiration dans les archives du musée de l’Impression sur étoffes… Année après année, elle réinterprète, dessine volutes, fleurs, anges au gré de ses coups de cœur… De là sortent des créations aux noms enchanteurs : Ode boréale, Alizarine, Acanthus Festis, Hommage, Résilience…

Tissée en France et imprimée en Alsace, l’étoffe est en fibres naturelles. La fillière textile en produit chaque année dix mille mètres qui serviront en grande partie à draper les alentours de la Place de la Réunion. L’autre partie se transforme en linge de maison, nappes, chemin de table, serviettes ou encore vendue au mètre dans la boutique aux étoffes.

L’étoffe de Noël de la Ville de Mulhouse est labellisée France terre textile et Alsace terre textile.

 

 

 

Un peu d’histoire

 

Indienne-Musee-impression-etoffe

Indienne-Musee-impression sur étoffe

Comment ne pas évoquer là les « Indiennes », ces tissus de coton imprimé qui ont fait la renommée de Mulhouse. Pour protéger les soyeux lyonnais, l’édit du 26 octobre 1686 interdit la production d’indiennes en Royaume de France. (Eh oui, le protectionnisme existait déjà !).  Mulhouse est alors une République indépendante. La première manufacture s’y installe en 1746. Les indiennes, vendues en contrebande ont un formidable succès. En 1798, le Grand Conseil de la République de Mulhouse vote son rattachement à la République française.  En 1850, Mulhouse est le plus grand centre textile de France. Aux indiennes succèdent le filage et le tissage, puis la production de tissus en laine peignée.

livre-echantillons-Musee-impression-etoffe

livre d’échantillons Musée impression sur étoffe

Le Musée de l’Impression sur Étoffes de Mulhouse met en valeur ce patrimoine devenu trésor et archive. Les plus grands créateurs mondiaux viennent ici s’inspirer des quelque 6 millions d’imprimés rassemblés.

 

 

 

 

L’étoffe de Noël attendue chaque année

 


L’étoffe de Noël 2021 présentée par la maire de Mulhouse, Michèle Lutz et la styliste Marie-Jo Gebel. • © Ville de Mulhouse

C’est  pour perpétuer la créativité et se souvenir du temps passé que le tissu de Noël voit le jour. Chaque année, la présentation du nouveau tissu de Noël est attendue avec impatience.  Il se dit que « Chaque collection propose des motifs et des couleurs spécifiques, issues de l’histoire textile de Mulhouse ». Ce marqueur textile rend encore plus belle la découverte de la ville industrielle et de son marché de Noël. Pour revoir les éditions précédentes https://www.noel-mulhouse.fr/Etoffe.html 

Cette année l’étoffe de Noël se prénomme Haïku, poésie d’hiver… l’artiste Marie Jo Gebel a créé l’étoffe en s’inspirant de la collection japonaise du musée de l’Impression sur Étoffes de Mulhouse. L’art textile japonais a toujours fasciné l’occident et la collection de tissus japonais du musée illustre les liens étroits qui se sont tissés entre l’Alsace et le Japon.

secrets de fabrication

 

 

Une virée à Mulhouse cette année

 

Tissu-Noël-2016-Mulhouse

L’étoffe de Noël 2016

Alors, pourquoi pas une petite virée à Mulhouse cette année à l’occasion des fêtes de Noël… moins touristique que d’autres marchés, l’ambiance de la place de la Réunion est conviviale. Les chalets y seront plus espacés cette année, covid oblige, et répartis sur d’autre placettes… Venez pour la journée et profitez en pour visiter le Musée de l’impression sur étoffe et pourquoi pas, si vous restez le week end, la Cité de l’automobile qui contient la célèbre collection Schlumpf. Vous pourrez aussi admirer  la Cité du train, plus grand musée ferroviaire européen et le musée Electropolis consacré à l’énergie électrique. De quoi passer un agréable moment en dégustant au passage vin chaud et carpe frite…

N’oubliez pas un passage dans la boutique aux Etoffes où vous pourrez acheter des objets réalisés dans le tissu Haïku poésie de Noël ainsi que le tissu au mètre des éditions précédents

 

 

 

Précédent

Suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This